Éléments de psychologie cognitive pour concevoir des situations d'apprentissages - Circonscription de Saint Valéry en Caux

Éléments de psychologie cognitive pour concevoir des situations d’apprentissages

, par Sylvain Nugues - Format PDF Enregistrer au format PDF

Concevoir des situations d’apprentissages, c’est penser l’engagement des élèves dans la tâche, la faisabilité de la tâche, les enjeux d’apprentissage dans la tâche et leur appropriabilité.
André Tricot, psychologue cognitiviste, propose une approche en quatre niveaux pour aider les professionnels à concevoir des situations d’apprentissage.

Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d’une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ? Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ? La réflexion s’est appuyée notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes.

Sommaire :

  • Une approche en quatre niveaux pour aider les professionnels à concevoir des situations d’apprentissage.
  • Des connaissances primaires et secondaires qui requièrent des mécanismes d’apprentissage spécifiques

Voir en ligne : Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d’apprentissages — Centre Alain Savary - Education prioritaire - ifé

Événements

  • Mardi 11 février 17:15-19:15
Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?

Visites